La bibliothérapie – prendre soin de toi par la lecture

Dans une société qui te pousse à être tout le temps disponible, à gérer une quantité de tâches simultanément et à te montrer efficace en toutes circonstances, pourquoi ne pas te laisser emporter par la bibliothérapie ? Lire pour te sentir bien, est-ce possible ? 

Une méthode vieille comme le monde

Définition : 

Traitement de certains troubles nerveux par la lecture. 


Si la définition de ce terme est assez évasive, c’est parce qu’il s’agit d’un néologisme peu connu de notre culture. Pourtant cette pratique ne date pas d’hier. La bibliothérapie existait déjà dans l’Antiquité où la lecture et l’écriture étaient connues pour agir sur le corps.

 

Divers auteurs ont apporté beaucoup de théorie sur le pouvoir thérapeutique de la lecture, mais c’est au 20ème siècle que ses bienfaits sont véritablement remarqués et recensés.

Des livres pour panser les blessures

Lors de la Première Guerre mondiale, un nombre inimaginable de blessés et de traumatisés sont en revalidation. C’est dans ce contexte que Sadie Peterson Delaney, travaillant au Veterans Administration Hospital de Tuskegee en Alabama, se fit remarquer par les soins tout particuliers qu’elle apportait aux patients. En effet, elle se rendit compte que les malades à qui elle faisait la lecture se rétablissaient mieux que les autres, pour une même pathologie. De ce fait, elle sélectionna les livres jugés adéquats avec l’équipe médicale afin de soigner au mieux les vétérans et exigea la présence d’un bibliothécaire aux réunions médicales

 

Dès lors, la bibliothérapie s’est de plus en plus institutionnalisée pour être aujourd’hui complètement reconnue ! Une quantité de médecins (principalement anglophones) prescrivent actuellement des lectures afin d’améliorer le bien-être physique.

La lecture en guise de thérapie…en voilà une drôle d’idée !

Mais comment l’acte simple de la lecture peut-il avoir autant d’impact sur ta santé ?

 

Je ne t’apprends rien si je te dis que la lecture permet à ton esprit de s’évader. Elle est considérée comme un excellent anti-stress et de ce fait, joue sur ton moral. Comme dit dans mon introduction, il t’est demandé aujourd’hui d’être multitâches, de te concentrer sur 543 choses à la fois (au moins) et de les accomplir en un temps record. En d’autres mots, tu ne te concentres que rarement sur une unique activité car ton esprit vagabonde entre tes notifications, tes obligations professionnelles et tes soucis d’ordre privé. Lire, c’est prendre le temps. C’est faire une parenthèse, te consacrer un instant de réflexion et de projection. Tu te mets naturellement à la place des personnages et tu comprends ainsi que tu n’es pas le seul à éprouver tel sentiment. Tu exerces alors ton empathie ! 

 

La lecture s’apparente beaucoup à la méditation par son effet relaxant. Comme lorsque tu médites, la lecture permet de canaliser ton esprit et de te concentrer sur la tâche définie. Ton rythme cardiaque ralentit et ton corps se détend (si ta tension est à 2, va à l’hôpital, tu es entrain de mourir et les livres ne pourront plus t’aider). 

La bibliothérapie pour t’accompagner

Le bibliothérapeute se base sur ses expériences et ses connaissances littéraires pour t’accompagner. En fonction de ta personnalité, de ta situation et de ses savoirs, il pourra te conseiller ces livres qui te feront du bien. Il est possible de participer à des séances groupées ou individuelles. Le petit bémol est qu’il est assez complexe de trouver un bibliothérapeute dans nos régions, de même que de se former à la bibliothérapie étant donné que cette pratique ne se démocratise que depuis peu.

Convaincu ?

Share your thoughts